En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour assurer le bon fonctionnement de nos services.
En savoir plus

Histoire & Géographie

"La guerre à la Une"- Exposition à l'abbaye de L'Escaladieu

Par ANNABELLE LAVIT, publié le mercredi 22 novembre 2017 16:22 - Mis à jour le mercredi 22 novembre 2017 16:23

A l'occasion du "Centenaire de la guerre 14-18", les élèves de 1°L/ES et de 1°ES ont eu l'opportunité, le 7 novembre dernier, d'aller visiter et exploiter une exposition portant sur les Hautes-Pyrénées durant ce conflit.

 

Un compte-rendu a été réalisé par des élèves de 1°L/ES:

 

" Mardi 7 novembre 2017,  les classes de 1ère L/ES et ES ont eu l’opportunité de se rendre à l’Abbaye de l’Escaladieu, située sur la commune de Bonnemazon, afin d’aborder le thème de la Première Guerre Mondiale, plus particulièrement dans les Hautes-Pyrénées.

    L’après-midi s’est déroulée en trois temps : 

- le visionnage d’un documentaire portant sur le camp d’internement de Garaison (à proximité de Lannemezan). En effet, suite au déclenchement de la Guerre (1914), l’établissement de Notre-Dame de Garaison devient un camp d’internement pour les civils Alsaciens-lorrains et Austro-Hongrois (considérés comme des « ennemis intérieurs »). Ce documentaire retrace le parcours et la vie de ces milliers d’étrangers (de tout milieu social) enfermés dans ce camp et privés de leurs libertés: la difficulté des rationnements, le déroulement des journées ont été précisés.

- Par la suite nous avons pu jouer à un jeu de culture générale dénommé le « time-line »; c’est un jeu à cartes de culture générale. Le but est d’être le premier groupe à se débarrasser de toutes ses cartes en les posant judicieusement sur la ligne du temps. Sur les cartes sont inscrits les événements marquants du premier conflit mondial.

-Enfin, nous avons ensuite eu la chance de visiter une exposition portant sur la Première Guerre Mondiale dans les Hautes-Pyrénées. Nous avons pu exploiter de nombreuses informations très intéressantes sur la mobilisation des hommes (de 17 à 48 ans), le travail des femmes et des non-mobilisés à l’arrière, sur la propagande puisque la presse mettait en scène les enfants de manière à montrer l’exemple et à faire accepter le sacrifice de la guerre et sur le lourd bilan humain dans les Hautes-Pyrénées à savoir 6300 décès (l’équivalent d’un Haut-Pyrénéen sur quatre).

    Nous, les élèves de 1ère L/ES et ES sommes très heureux d’avoir pu effectuer cette sortie et nous remercions pour cela nos professeurs présents (Mmes Ginibrière, Outtier et Lavit et M. Delgay) ainsi que les personnes ayant contribué à la réussite de cette sortie (guides …). Nous remercions également  Monsieur le Proviseur."

 

Zoé D., Leeloo.L et Loréane.L (1°L/ES)